Prévision de la qualité de l'air:

Nouvel indice de qualité de l’air en phase avec les recommandations de l’OMS

Afin de prendre en compte les nouveaux seuils recommandés par l’OMS en matière de qualité de l’air et d’être plus réactif aux fluctuations de la pollution de l’air ambiant, l’indice de qualité de l’air de notre pollumètre a été revu. Sur une échelle de 1 à 10, les niveaux 1 à 5 du nouvel indice traduisent une qualité de l’air qui respecte les seuils recommandés pour le dioxyde d’azote, les particules fines (PM10 & PM2.5), et l’ozone. Les niveaux 6 à 10 indiquent un risque plus ou moins important pour la santé.

 Pic de pollution

Quels sont les différents pics de pollution ? Découvrez les seuils d’alerte et les mesures d’urgence.

En savoir plus sur les pics de pollution En savoir plus sur les pics de pollution

 Air intérieur

Quelles sont les sources de pollution intérieure ? Et leurs effets sur notre santé ? Découvrez les gestes simples pour les éviter.

En savoir plus sur l'air intérieur

Comprendre l'indice de qualité de l'air

L’indice global de la qualité de l’air en Région bruxelloise est calculé en continu. Il donne donc un aperçu en temps réel de la situation locale :

  • Un code couleur illustre les effets sur la santé à court terme de quatre polluants (l’ozone, le dioxyde d’azote, les particules fines PM10 et PM2.5)
  • L’analyse de ces effets se base sur les normes européennes et les valeurs recommandées par l’OMS.

Le saviez-vous ? La qualité de l’air varie selon :

  • Les émissions plus ou moins élevées d’un ou plusieurs polluants.
  • Les conditions météorologiques, qui favorisent ou non la dispersion de ces polluants dans l’air ambiant et déterminent le risque de pics de pollution.
  • La période de l’année : certains polluants sont davantage présents dans l’air ambiant en hiver (voire au printemps), d’autres en été.

Consultez CELINE  pour :